Tests Tracker d'activité

Test de la Fitbit Flex 2 : difficile de faire mieux à ce prix

Le tracker dédié à la natation tant attendu

Le Fitbit Flex 2 est le premier tracker de fitness de Fitbit qui est compatible avec les activités de natation. C’est un produit que nous avons beaucoup attendu.

Face au Speedo Shine 2 de Misfit et à tous les autres trackers étanches, Fitbit a mis du temps pour développer un produit qui pouvait satisfaire les besoins des nageurs. À en juger par ses caractéristiques, le Flex 2 semble très prometteur.

Pour un prix très raisonnable de 90 euros, ses fonctionnalités ne sont pas aussi avancées que celle du Fitbit Charge. Néanmoins, le Fitbit Flex 2 est un produit qui devrait cibler les amateurs de sports qui veulent un petit tracker efficace et étanche.

Mise à part la simplicité de son design et de son utilisation, le Flex 2 n’a rien à voir avec ses prédécesseurs, ce qui est une très bonne nouvelle. Nous avons donné notre verdict initial après quelques semaines d’essais. Maintenant que nous avons pu passer plus de temps avec ce gadget, nous vous présentons à nouveau notre avis.

Voir aussi :


Caractéristiques

Étanchéité : jusqu’à 50m de profondeur en eau douce et salée
Fonctionnalités : suivi de la natation, suivi des activités quotidiennes, suivi du sommeil
Autonomie annoncée : 5 jours
Meilleur prix : 69,99 € sur Amazon
Avis des utilisateurs : 


Conception et confort du Fitbit Flex 2

Le Flex 2 est vraiment un tout petit tracker d’activité qui n’est pas très visible sur le poignet : c’est un point positif pour ce produit. Il est bien plus petit que la première version grâce à son module de tracking qui est 30% plus petit. Le Flex 2 a aussi une apparence notablement plus petite que l’Alta, et il n’est pas doté d’un écran. C’est aussi le tracker d’activité le plus facile à dissimuler, surtout si ce dernier est caché derrière un bracelet ou un pendentif.

Après avoir passé un certain temps à utiliser ce produit, notre opinion n’a pas beaucoup changé en ce qui concerne cet aspect. Ce n’est pas le plus beau tracker sur le marché mais il reste léger et confortable, et vous pouvez le porter de jour comme de nuit sans aucun désagrément.

L’un des plus grands reproches que l’on pouvait faire aux précédents produits de Fitbits (y compris le Flex) est le manque de praticité du mécanisme du fermoir, qui avait tendance à s’ouvrir trop facilement. C’est tout l’inverse pour le Flex 2. Une fois fermé, il est difficile de le rouvrir, ce qui le rend très dur à enlever et peut même être gênant. Cependant, c’est aussi un avantage car il est presque impossible de le perdre par inadvertance.

Contrairement à son prédécesseur, il est maintenant possible de changer l’apparence du Flex 2. Plusieurs choix s’offrent à vous : changer le bracelet original, ou bien opter insérer votre tracker dans un bracelet bijoux ou un pendentif. C’est 2 options plairont particulièrement aux femmes.

Pour les bracelets classiques, vous aurez le choix entre 7 couleurs : noir, bleu marine, magenta, lavande, rose, gris et jaune. Vous pouvez les acheter par pack de 3 (35€) ou à l’unité (12€65). On retrouve 2 couleurs pour le pendentif (or et argent) et 3 pour le bracelet bijoux (or, or rose et argent).

Notification de Fitbit Flex 2

L’affichage des notifications est assez similaire aux autres trackers d’activité sans écran qui sont pour la plupart munis de lumières LED pour vous notifier des appels, des messages et des rappels horaires. A noter que vous pouvez arrêter les vibrations en levant la main mais que la lumière continuera à clignoter tant que vous ne décrochez pas ou que vous ne consultez pas votre message.

La couleur des LED ne peut malheureusement pas être personnalisée selon vos goûts. Fitbit est doté d’un modèle par défaut pour les indicateurs lumineux et les vibrations qui est censé vous aider à faire la différence entre les appels, les messages, les alarmes silencieuses, les rappels d’activité et les progrès quotidiens.

Le système de notification par LED nous a semblé manqué de pertinence et nous a rappelé les discrètes notifications utilisées par Misfit pour ses trackers d’activité Shine et Flash.

Certes, ce système de notification est amplement suffisant lorsqu’il s’agit de suivre vos progrès tout au long de la journée. Plus il y a de lumières blanches allumées sur votre bracelet, et plus vous vous approchez de votre objectif. Cependant, ça se complique un peu lorsque vous ressentez une vibration au niveau de votre poignet, et que dans le même laps de temps vous voyez une lumière colorée qui vous signale un appelle. Nous vous conseillons donc de toujours utiliser votre smartphone pour gérer vos notifications, ça sera bien plus efficace.

Fitbit a précisé que leur équipe mise avant tout sur la simplicité d’utilisation, mais qu’il ne serait pas impossible de faire évoluer leurs produits vers plus de personnalisation dans l’avenir. Pour le moment, le Flex 2 vous montre vos objectifs à l’aide de lumières vertes et bleues. Les lumières bleues vous alertent aussi des appels et des messages. Les lumières jaunes quant à elles vous signalent des alertes. En ce qui concerne les vibrations, On distingue les appels des autres notifications par des vibrations plus longues. Heureusement, ces vibrations ne sont pas très fortes et ne sont donc pas agaçantes lorsqu’on ne veut pas répondre par exemple.

Quoi qu’il en soit, nous espérons que Fitbit va rendre son produit plus personnalisable.

Suivi d’activité du Fitbit Flex 2

Le Flex 2 est l’un des trackers les plus simples à utiliser. Il est capable de suivre vos pas, vos calories brûlées, vos minutes d’activité, ainsi que vos heures d’activité et de sommeil. Toutes ces activités peuvent être détectées automatiquement avec la fonctionnalité SmartTrack (suivi intelligent). Actuellement, les exercices qui peuvent être suivies automatiquement sont : le running, les balades à vélo sur les chaussées, l’entraînement avec un vélo elliptique, les exercices d’aérobic (comme le Zumba ou le cardio kick-boxing), ainsi que des sports comme le tennis, le basket-ball et le football (selon l’application). Nous avons comparé le Flex 2 avec le Fitbit Charge 2, le Samsung Gear Fit 2 et l’Apple Watch Series 2 pour mesurer le nombre de pas marchés, et nous avons constaté qu’ils ont tous affiché des résultats similaires sans difficultés.

Vous devrez utiliser l’application pour voir le nombre de pas que vous avez parcouru et pour jeter un coup d’œil sur le progrès spécifique réalisé vers un certain objectif mais vous pouvez aussi appuyer sur le front du Flex 2 pour obtenir les lumières correspondantes. Chaque lumière blanche représente 25 % de votre objectif. Cela veut dire que si vous avez comme objectif de parcourir 10000 pas, et que vous remarquez que quatre lumières blanches sont allumées, cela veut dire que vous avez parcouru au moins 7500 pas. Lorsque vous atteignez votre objectif, votre Flex 2 vibrera et les lumières clignoteront pour vous indiquer la réussite de votre objectif. Si vous appuyez une deuxième fois pour vérifier votre progression, votre Flex 2 continuera d’afficher les mêmes lumières clignotantes.

Le suivi du sommeil marche à merveille. Nous l’avons comparé au Charge 2 (qui donne des résultats de suivi de sommeil très précis) et au FitSleep.  Dans l’ensemble, le Flex 2 a donné des résultats similaires au Charge 2, avec seulement quelques horaires de réveil qui étaient erronés. Les périodes de sommeil étaient identiques.

Mis à part le suivi de natation (dont nous allons parler par la suite), nous avons aussi testé le suivi automatique des distances parcourues. Vous ne pourrez pas obtenir les mêmes statistiques avancées que procurent les montres d’activité munies d’un GPS, cependant, le tracker vous permet d’enregistrer les durées de vos exercices, les calories brûlées et l’impact qu’ils ont sur votre journée, ainsi que vos minutes d’activité.

La durée de l’exercice est imprécise de quelques minutes et le Flex 2 affiche le même nombre de calories brûlées que la montre d’activité TomTom Spark 3 lors de nos tests. Contrairement au Charge 2, le Flex 2 n’est pas muni d’un moniteur de fréquence cardiaque et n’a pas de GPS connecté intégré, ce qui veut dire qu’il ne va pas calculer vos distances parcourues même si vous emmenez votre smartphone avec vous lors de vos courses.

Natation avec le Fitbit Flex 2

L’un des principaux avantages qu’offre le Flex 2 est son suivi de la natation. Il peut être porté jusqu’à 50 m de profondeur (y compris dans l’eau salée). La nage peut être suivie automatiquement, et la durée ainsi que les longueurs peuvent être calculés pour quatre nages différentes : la nage libre, la brasse, la nage sur le dos et le papillon. Pour les non-nageurs, vous n’aurez pas à enlever votre tracker si vous voulez prendre une douche, ou même simplement lorsque vous êtes à la plage.

Il faut savoir que le Flex 2 ne va pas vous donner des distances exactes lors de vos activités de natation. Vous obtiendrez une vue globale des calories brûlées dans un graphique, la durée que vous avez passée à nager, ainsi que la distance, la cadence et l’impact de cette activité sur votre journée.

Les différents styles de nage ne sont pas mentionnés sur votre application. Cependant, Moov Now reste l’un des rares trackers d’activité de natation capable de cette option. Vous aurez aussi besoin d’activer la fonctionnalité « suivi de nage » avant de sauter dans la piscine. Elle est désactivée par défaut pour conserver l’autonomie de la batterie. Vous pouvez cependant l’activer de manière permanente si vous nagez régulièrement.

Vous devez aussi nager régulièrement pour permettre au SmartTrack de fonctionner correctement. Ceci veut dire que si vous ne nagez pas régulièrement, alors votre Flex aura du mal à reconnaître votre style de nage, et vous aurez donc besoin d’ajuster vos minutes d’activité dans l’application Fitbit (il faut ajouter le temps nécessaire au Flex 2 pour reconnaître que vous êtes en train de nager). Vous pouvez aussi régler la longueur de la piscine pour augmenter la précision. Cette longueur est réglée sur 25 mètres par défaut.

Si vous êtes conscients que vous n’aurez pas accès à une multitude de données concernant votre nage, c’est un tracker qui peut tout à fait faire l’affaire. Les données de base fournies par le Flex 2 sont suffisantes pour les amateurs de nage qui veulent inclure quelques séances de natation dans leur programme d’entraînement hebdomadaire.

Pour conclure, il faut garder à l’esprit que le suivi des activités de natation est très important. Certes, le flex 2 n’a pas les autres fonctionnalités des trackers haut de gamme comme le Garmin Vivoactive ou le TomTom Spark, mais il est aussi beaucoup moins cher tout en offrant une bonne expérience.

L’application du Fitbit Flex 2

Si vous avez déjà utilisé Fitbit auparavant, vous ne serez pas dépaysé avec l’application Flex 2 puisque c’est exactement la même interface.

C’est une très bonne application, facile à utiliser et pleine de défis sociaux avec des badges à gagner. La sortie du Flex 2 et du Charge 2 a marqué l’annonce de nouveaux défis qui sont maintenant disponibles sur Fitbit. On retrouve par exemple le mode aventure qui vous permettra de découvrir différents emplacements tout en réalisant un certain nombre de pas. Les pas que vous effectués peuvent être utilisés pour déverrouiller des réussites : c’est à la fois fun et motivant. Vous pouvez aussi voir vos itinéraires de pas sur une carte, et l’application vous informera constamment du nombre de pas nécessaires pour finir la randonnée.

Vous n’aurez pas à finir tous les objectifs immédiatement, même si l’application vous fournit une destination quotidienne  avec les objectifs à accomplir en se basant sur votre moyenne hebdomadaire de pas marchés. Tout au long du chemin, des objectifs de pas secondaires débloquent des petites réussites pour vous garder motivé.

Vous avez accès à vos enregistrements de nourriture, d’eau et de poids. Les jours sont présentés sur l’écran principal, et vous n’avez qu’à entrer ces valeurs pour avoir accès à une vue plus générale de vos performances. Par exemple, si vous entrez votre score de sommeil de la journée, vous pouvez alors regarder vos enregistrements de sommeil. Vous pouvez d’ailleurs filtrer ces enregistrements selon les jours, les semaines ou les mois.

L’application Fitbit est l’un des points forts du Flex 2. Facile à utiliser et claire, elle vous présente assez d’informations sans pour autant vous encombrez de détails inutiles. Vous pouvez aussi connecter plusieurs bracelets à un seul téléphone même si cela peut nécessiter de s’y reprendre à plusieurs fois pour une configuration optimale.

La batterie du Fitbit Flex 2

L’autonomie de batterie du Flex 2 est de 5 jours, ce qui nous semble bien trop faible. Bien sûr, tout dépend de la manière dont vous utilisez votre tracker, mais nous nous attendions au moins à une autonomie de batterie de sept jours ou plus puisque le Flex 2 n’a pas d’écran à alimenter.

Nous l’avons utilisé avec des appels, messages et notifications pendant notre premier test. Il est intéressant de noter que le Flex 2 a cependant respecté sa promesse de délivrer une autonomie de batterie de cinq jours (au contraire de l’Alta).

Si vous désactivez les notifications et que vous ne l’utilisez que pour le suivi de vos activités, vous pouvez espérer l’utiliser pendant 9 jours. Il est clair que l’activation des notifications, du suivi d’activité et du suivi de nage impactent grandement sur l’autonomie de la batterie.

Le Flex 2 se recharge de la même manière que le Fitbit Blaze : vous devez enlever le module du tracker et l’insérer dans le chargeur USB. Il faut juste faire attention à la manière avec laquelle le clip de Flex 2 est connecté au support. Nous l’avons placé de manière incorrecte à plusieurs reprises, et nous nous sommes retrouvés avec un tracker non rechargé.

Nous préférons la connectique de l’Alta et du Charge 2, bien plus pratique à notre avis. La durée de chargement était de deux heures.

Les plus :
Étanche en eau douce et salée
Suivi correct des activités de natation
Confortable à porter
Bon rapport qualité-prix

Les moins :
Système de notifications un peu confu
Indicateurs de natation très basiques
Ne supporte pas les notifications des tierces parties
Son design trop classique

Votre avis sur l'article