Tests Tracker d'activité

Mieux que la Withings ? Notre test de la Nokia Steel HR

Cette montre a peut-être changé de nom, mais elle reste toujours l’une des meilleures montres intelligentes hybrides

L’arrivée retardée de la Nokia Steel HR complète le relooking des montres intelligentes hybrides de Withings depuis son acquisition par le géant finlandais de la téléphonie.

Après avoir décidé d’effacer le nom de marque Withings du Steel Hybrid, du tracker d’activité Go et de leurs balances intelligentes, la Steel HR est sans doute le produit le plus intéressant proposé par Nokia depuis un moment. D’après l’entreprise finlandaise, il ne s’agit pas d’un simple changement de nom. Plusieurs améliorations ont aussi été apportées au niveau du design et du logiciel.

Ce produit offre le look d’une montre classique très chic avec un affichage digitale, le tout équipé d’un traqueur de fréquence cardiaque pour garder un œil sur vos pulsations tout au long de la journée et durant vos exercices.

Est-ce que la nouvelle Nokia Steel HR est une montre intelligente à la hauteur de nos attentes ? Voici notre avis.


Caractéristiques

Étanchéité : 50m
Fonctionnalités : suivi de plusieurs activités (running, natation), cardio-fréquencemètre
Autonomie annoncée : 25 jours
Meilleur prix : 136,21 € sur Amazon
Avis des utilisateurs : 


Design

Concrètement, le design ne change pas de la Withing Steel HR : ces 2 montres ont quasiment le même look. Vous avez le choix entre deux tailles : le 36mm et le 40mm, ce qui est vraiment appréciable. Le 36mm conviendra parfaitement pour les poignets fins, notamment pour les femmes. Le 40mm sera quant à lui plus adapté pour les hommes.

La Nokia Steel HR est toujours muni du même revêtement métallique et d’une sangle interchangeable en silicone de couleur noire, en plus d’un bouton unique placé sur le côté du cadran. Ce bouton vous permet de changer de sélection entre les champs de données du sous cadran numérique. Un autre cadran plus en bas vous indique votre progrès en termes de fitness.

Elle est étanche jusqu’à 50m, vous pouvez donc nager avec sans problème. Nokia a ajouté du verre dit « saphire » pour assurer l’étanchéité du produit. Comme nous le disions précédemment, le nom de marque Withings n’est plus inscrit sur le Steel HR. Il a été remplacé par Nokia. Sur le plan esthétique, cela n’a aucune importance, mais certains trouveront peut-être cela étrange de porter une montre Nokia. Nous, on aime.

Les fonctions de l’écran monochrome sont exactement les mêmes. Il est optimisé pour vous présenter les données concernant le suivi de votre fitness. Il peut aussi afficher les appels et vous indiquera la source des notifications et les noms des expéditeurs des messages, bien qu’il ne montre pas tous les détails. Pour être honnête, il est préférable de vérifier les notifications et les messages sur votre smartphone pour gagner du temps. Comme nous l’avions déjà mentionné dans notre test du Withings Steel HR, il serait judicieux d’introduire la prise en charge des applications tierces, pour vous informer de la réception d’un message sur WhatsApp par exemple.

Le suivi d’activité

En ce qui concerne les fonctionnalités, il n’y a pas vraiment de nouveautés entre le Nokia Steel HR et son prédécesseur. Le suivi intelligent de vos activités reste la fonction principale du Steel HR. Vous pouvez garder un œil en permanence sur votre nombre de pas, les distances parcourues et les calories brûlées. Vous pouvez visualiser votre fréquence cardiaque à n’importe quel moment sur la montre.

Vous avez aussi la possibilité de faire le suivi de votre sommeil. Le tracker s’occupera automatiquement de la collecte des données. Il les transmettra par la suite à l’application Nokia Health Mate au lieu de l’afficher directement sur votre montre.

Pour tester la précision de son suivi d’activité, nous l’avons opposé au Fitbit Alta HR. Nous avons trouvé que le Nokia avait tendance à afficher des valeurs imprécises de 500 à 1000 pas rapport à l’Alta HR.

Nous ne nous attendions pas à ce que ces deux trackers donnent des résultats identiques, puisque même si les capteurs de mouvement sont similaires, les algorithmes qui s’occupent de traiter les données sont différents. Cependant, il n’y a pas de doute sur l’inexactitude des données fournies par le Steel HR.

Pour le suivi du sommeil, nous avons remarqué que le Steel HR mettait un peu plus de temps que l’Alta HR pour détecter la phase de sommeil. La durée de sommeil enregistrée est en moyenne inférieure de presque une heure à la durée réelle. C’est un peu limite pour ce type de données.

Petit plus tout de même, lorsqu’on analyse les différentes phases de sommeil, le Steel HR a tendance à fournir des résultats plus cohérents pour le sommeil léger. Il reste évident que Nokia a encore des améliorations à apporter de ce côté.

Suivi de vos activités de sport et précision des fréquences cardiaques

En plus de son aptitude à faire le suivi de votre fitness, le Steel HR détecte aussi automatiquement un éventail de sports, y compris le running et la natation. Le suivi de ces derniers vous donna des informations intéressantes, mais ne vous faites pas d’illusions : vous n’obtiendrez pas la précision fournie par une montre de sport équipée d’un GPS.

En ce qui concerne le running, vous pouvez sortir et commencer à courir pour le mode automatique ou appuyer sur le bouton de la montre pour commencer manuellement votre session de sport. La seconde option vous donnera une meilleure idée sur vos zones de fréquence cardiaque. Lorsqu’une séance de runing est terminée et synchronisée, le tracker s’occupera d’enregistrer la durée, les distances et les calories brûlées. À cause de l’absence d’un GPS intégré et d’un support GPS connecté, le tracker calcule et enregistre les distances à l’aide du capteur de mouvement. Pour la plupart des courses, il a enregistré correctement et avec exactitude le temps et la distance d’entraînement avec seulement 200 mètres d’écart comparé aux résultats obtenus avec la montre intelligente Garmin Forerunner 935.

Pour la natation, vous pouvez vous attendre à obtenir la même quantité de données. Même si dans notre test la montre a calculé les durées sans problème, elle n’a pas pu enregistrer les distances pour toutes les nages. Il y a donc clairement certains problèmes à régler sur ce point.

L’autre aspect essentiel de cette montre hybride est son capteur de fréquence cardiaque optique. Ce capteur n’est pas seulement destiné à fournir des lectures exactes : il fournit une palette supplémentaire de données pour ceux qui désirent un rapport plus détaillé de leurs entraînements. C’est une excellente alternative à la ceinture pectorale pour le suivi de votre entraînement HIIT par exemple (High Intensity Interval Training, traduisait entraînement fractionné de haute intensité). Nous avons eu une expérience très satisfaisante avec le moniteur de fréquence cardiaque sur le Withings Steel HR et Nokia affirme que l’algorithme de cette montre a été modifié pour améliorer la précision de son capteur. Pour les entraînements fractionnés de haute intensité, les lectures de fréquences cardiaques ne diffèrent que de 3 ou 4 battements par minute par rapport aux lectures de la ceinture pectorale Polar H10. Cependant, comme la plupart des capteurs optiques, il n’est pas parfait, mais c’est surement l’un des meilleurs que nous avons testé.

Même si ce modèle hybride ne prétend pas pouvoir remplacer complètement une montre intelligente de sport, il fait du très bon travail. Les données sont basiques et le suivi de natation n’a pas fonctionné parfaitement lors de nos tests mais ce gadget est la preuve vivante qu’on peut fabriquer une montre hybride, petite et stylée, qui peut fournir bien plus que les fonctionnalités de bases.

L’application Nokia Health Mate

Avec le rachat de Withings, Nokia a saisi l’opportunité de rénover sa plateforme qui présente les données de tous ses gadgets portables et trackers d’activités connectés. Cette plateforme est maintenant nommée Nokia Health Mate au lieu de Withings Health Mate.

L’interface graphique est bien plus nette, plus simplifiée et il est plus facile de se familiariser avec. Une fois que vous êtes appariés, vous verrez un flux d’informations concernant votre journée chaque fois que vous lancez l’application. Ces informations présentent vos pas marchés au quotidien, votre sommeil, vos performances du jour précédent, votre fréquence cardiaque moyenne et les activités enregistrées. Cet agencement des informations est utilisé par Fitbit, Polar et Garmin, ce n’est donc pas une grande surprise de voir Nokia faire de même.

Le tableau de bord permet de rassembler les données des autres appareils Nokia, comme par exemple les données de température collectées à partir du moniteur de sommeil Aura ou le poids enregistré par sa balance intelligente. L’une des nouvelles fonctionnalités de l’application est la section de programmes où vous pouvez compléter différents programmes de bien-être, qui permettent à Health Mate de couvrir plus en détail le domaine de la santé et du bien-être.

L’application Health Mate est pleine de potentiel, mais elle reste très basique pour le moment. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, mais nous espérons que cette application fournira plus de fonctionnalités dans un futur proche.

L’autonomie de batterie

Alors que les montres intelligentes de Withings utilisaient des piles pour assurer une longévité de batterie d’au moins six mois, le Steel HR de Nokia utilise une batterie et un chargeur magnétique. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter puisque l’autonomie de batterie est de 25 jours, ce qui est impressionnant.

Nous avons utilisé le Steel HR avec toutes les notifications disponibles, le suivi de fréquence cardiaque en continu et un suivi complet des activités de sport pendant deux semaines, et la batterie avait encore de la réserve.

Les plus
Design chic et épuré
Un suivi correct des performances
Des données fiables de fréquence cardiaque

Les moins
Quelques problèmes de suivi pour la natation
L’application Nokia Health Mate n’est pas encore parfaite
Les applications tierces ne sont pas prises en charge

Votre avis sur l'article