Tests Tracker d'activité

Notre test du Xiaomi Mi Band 2, une relève réussie ?

Est-ce que le Mi Band le plus cher en vaut la peine ?

Le Xiaomi Mi Band a été un succès international du côté des fitness trackers, et pour une bonne raison – la gamme était bon marché qu’on ne risquait pas grand chose à l’essayer. Un pari réussi commercialement mais aussi en terme de technologie puisque les appareils se sont révélés très intéressants pour le suivi de l’activité physique, à tel point que le Mi Band rivalisait avec des appareils deux fois plus chers.


Caractéristiques

Étanchéité : Oui mais pas en immersion (IP67), n’est pas fait pour la nage
Fonctionnalités : suivi du rythme cardiaque, analyse du sommeil, suivi des activités
Autonomie annoncée : 20 jours (constatée : 15 jours avec mon activité)
Meilleur prix : 20,99 € sur Amazon
Avis des utilisateurs


Le problème pour Xiaomi est que les trackers de fitness deviennent de moins en moins coûteux et que leur marché est bousculé. Alors que la marque continue d’ajouter des fonctions à sa gamme, ici avec le Mi Band 2, un écran OLED se joint au suivi de la fréquence cardiaque, ses concurrents réduisent les prix de leurs appareils dotés de ces mêmes fonctions.

Alors qu’il approche de l’âge de son premier anniversaire, le Mi Band 2 reste une proposition attrayante, du moins sur le papier. Doté d’un écran pour visualiser l’heure et votre activité tout au long de la journée ainsi que d’un moniteur de fréquence cardiaque, vous ne trouverez pas d’appareil similaire à ce prix.

Mais est-ce qu’il est si bon que ça ? Et peut-il faire le poids face aux meilleurs trackers Fitbit ? Lisez ce qui suit pour le découvrir.

Design & Écran

La conception et la construction du Mi Band 2 sont ce à quoi on peut s’attendre. Le modèle noir par défaut n’est pas particulièrement joli car le module est englouti par la bande silicone bon marché (apparemment anti-sueur) mais les deux sont assez solides. Il est résistant à l’eau (IP67), donc vous pouvez l’éclabousser ou prendre une douche avec, bien que je l’ai enlevé quand je suis allé faire du kayak récemment, au cas où je me retrouverais dans la mer.

Par contre, j’ai réussi à égratigner le dessus de l’écran OLED assez rapidement après que j’ai commencé à le porter, ce qui est plutôt ennuyeux… D’autant plus que c’est censé être du verre résistant aux rayures.

En comparaison avec le Fitbit Alta à 110€, il est un peu plus confortable et plus léger, bien que le Fitbit ait de loin la finition la plus raffinée. Côté coloris, vous pouvez opter pour des bracelets Mi Band noir, orange, bleu et vert. Bien que vous trouverez aussi d’autres coloris chez les revendeurs tiers.

L’écran OLED de 0,42 pouces est assez flou, surtout si vous le comparez à quelque chose comme l’écran d’Alta. Il fait néanmoins son travail en affichant le temps, les pas, les calories brûlées et la fréquence cardiaque (pas de distance).

Ce qui est sympa, c’est le petit bouton tactile pour contrôler l’écran car ce n’est pas un écran tactile. C’est une façon rapide et fiable d’interagir avec le Mi Band 2 et largement préférable au double et simple tapotement de l’Alta ou un l’appui long sur le Misfit Flash Link, par exemple, qui peuvent vite se montrer casse-tête. L’ensemble est recouvert d’un revêtement anti marques de doigts.

Tracking

Pour ce qui est du suivi, restons simples et commençons par les aspects positifs. Le suivi du sommeil du Mi Band 2 est correct et précis – le module détecte automatiquement lorsque vous êtes endormi, ou éveillé et devient un outil idéal pour suivre votre nuit de sommeil. (Pour ce qui est des mesures du sommeil profond, il est difficile de dire si c’est exact, alors nous allons laisser cette tâche aux scientifiques). Les fonctions supplémentaires comprennent la possibilité de régler plusieurs alarmes vibrantes pour vous réveiller, une fonction populaire apportée par les deux premières Mi Band.

En ce qui concerne le reste, Xiaomi affirme qu’elle a rendu ses algorithmes de comptage de pas et de suivi de la fréquence cardiaque plus précis. Le suivi de l’activité n’est pas encore tout à fait à la hauteur, mais il est intéressant de constater qu’il s’améliore sensiblement par rapport aux précédents Mi Bands.

L’application permet de comparer notre journée à celle d’autres utilisateurs, pratique pour se redonner un petit coup de motivation !

Il a du mal à reconnaître automatiquement quand vous commencez à travailler et son alerte d’inactivité n’est pas aussi fiable que la plupart des appareils dotés de cette fonction. Au quotidien, cependant, le Mi Band 2 offre des résultats proches des trackers plus chers. Globalement, nous avons trouvé que le Mi Band 2 surestimait l’activité globale, suivant le mouvement du poignet comme si on marchait quand ce n’était pas le cas.

Un résultat un peu mitigé donc même si globalement à ce prix là on ne trouve pas vraiment mieux sur le marché. Et même du côté des grosses pointures à plusieurs centaines d’euros on trouve généralement de grosses différences lorsqu’il s’agit de calculer le rythme cardiaque au niveau du poignet.

Meilleur prix : 20,99 € sur Amazon
Avis des utilisateurs

Le Mi Band 2 traite également des calories estimées brûlées mais d’une manière moins intéressante que l’Alta qui prend en compte le nombre de calories que vous brûlez même lorsque vous ne marchez pas.

Pour important enfin, il n’y a pas de GPS pour un suivi précis de la course ou tout autre type de fonctions supplémentaires pour les coureurs. Vous devrez donc sortir avec votre smartphone si vous souhaitez des données GPS supplémentaires.

La surveillance de la fréquence cardiaque est une fonction phare de Xiamo et elle a été améliorée, même lorsque vous prenez un bpm au repos, les lectures apparaissent en quelques secondes. Les données sont présentées de manière ludique et facile à interpréter dans l’application Mi Fit.

Fonctions supplémentaires

L’autre caractéristique mise en avant par Xiaomi, en dehors du suivi de l’activité, est le système de notification smartphone mais je dois dire que je n’ai pas été séduit.

J’ai modifié les paramètres pour que le Mi Band 2 vibre lorsque j’avais un appel entrant ou un WhatsApp, mais ni l’un ni l’autre n’a fonctionné. Cela est peut être dû à ma connexion Bluetooth (Galaxy S8 pendant le test) ou à un bug côté firmware qui a depuis été corrigé mais en tout cas ce n’est pas top pour un premier contact avec l’appareil…

Une pensée de plus à ce sujet : je n’aurais peut-être pas eu une aussi bonne durée de vie de la batterie si cette fonctionnalité avait fonctionné correctement.

Application Mi Fit

Lors du lancement, Xiaomi a lancé une nouvelle interface utilisateur Mi Fit, mais pas grand-chose n’a changé, du moins jusqu’à présent. C’est encore plus basique que les applications Fitbit et Jawbone. Il y a un tableau de bord qui montre l’activité de la journée, le sommeil de la nuit dernière, votre dernière lecture de la fréquence cardiaque et le moment où vous avez atteint votre dernière série d’objectif. Vous pouvez également suivre manuellement votre poids dans l’application.

En termes de motivation, il n’y a pas de nouvelles idées en tant que tel, mais Xiaomi essaie de vous faire bouger davantage et tente de soigner votre sommeil en affichant votre score et en le comparant à la moyenne des autres utilisateurs. Une fonction intéressante pour se bouger un peu ! Surtout lorsque l’on voit s’afficher que l’on a bougé deux fois moins que les autres utilisateurs de l’application, en tout cas sur moi ça marche !

Une dernière note sur l’application – elle plante constamment lorsque que vous l’utilisez (je testais sur Android). Et la synchronisation peut parfois prendre plusieurs secondes sans trop de raison apparente.

Durée de vie de la batterie

En la matière, Xiaomi l’emporte sur Fitbit. J’utilise le Mi Band 2 depuis une semaine et demie maintenant et sa batterie, selon l’application Mi Fit, est descendue à 24%. Cela suggère qu’il n’atteindrait pas les 20 jours indiqués (plutôt 12-14) de la façon dont je l’utilise, mais cela différera d’une personne à l’autre.

Pourtant, c’est assez convaincant pour un appareil dont l’affichage est assez impressionnant. Essentiellement, si vous le chargez une fois par semaine, vous ne devriez jamais être à court de batterie.

Ce n’est pas aussi convaincant que les trackers bon marché comme le Withings Go qui a un écran E Ink pour afficher l’heure et votre progrès et dure huit mois sur une pile. Le Misfit Flash Link quant à lui a une autonomie théorique de six mois.

Les plus :
 Léger, confortable
 Ecran + bonne durée de vie de la batterie
 Le suivi du sommeil fonctionne très bien

Les moins :
 Toujours pas un traqueur fiable
 L’application ne motive pas spécialement

Votre avis sur l'article